Accueil

Terreau

Nous entendons par terreau, les concepts qui "fertilisent" nos interventions

la mètis

La mètis est une forme d’intelligence et de pensée, un mode du connaître ; elle implique un ensemble complexe, mais très cohérent, d’attitudes mentales, de comportements intellectuels qui combinent le flair, la sagacité, la prévision, la souplesse d’esprit, la feinte, la débrouillardise, l’attention vigilante, le sens de l’opportunité, des habiletés diverses, une expérience longuement acquise ; elle s’applique à des réalités fugaces, mouvantes, déconcertantes et ambigües qui ne se prêtent ni à la mesure précise, ni au calcul exact, ni au raisonnement rigoureux. (cfr. la Mètis des Grecs, Detienne et Vernant - 1974

la complexité

C’est un vocable forgé etymologiquement de cum (avec) et de plexus (noeud) ; cela suggère l’entrelacement, l’enchevêtrement. Alors la complexité est l’entremêlement de plusieurs paramètres qui s’influencent les uns les autres. Or les hommes ont souvent isolé des définitions sans les mettre en relation ce qui a ralenti le processus de compréhension de la complexité du réel. L’homme n’a pas toujours eu le choix ; pour comprendre des phénomènes de n’importe quelle nature, il faut diviser et parcelliser pour ensuite comprendre l’ensemble. Mais cette parcellisation n’est pas propice à la compréhension de la complexité ; paradoxalement, la compréhension de la complexité a besoin de prendre en compte tous les paramètres en jeu, et donc de les isoler avant.

la sérendipité

La sérendipité est un néologisme créé par calque de l’anglais à partir du mot serendipity. Certains la définissent comme le fruit d’une découverte heureuse et inattendue. Pour d’autres, la sérendipité est "la compréhension instantanée et l’exploitation concomitante des conséquences heureuses et inattendues d’un concours imprévu de circonstances malheureuses" (Daniel B. Klein) Ou encore, on la considère comme une découverte majeure qu’une personne ne recherchait pas, qui modifie sa propre interprétation de ce qu’il est en train de faire et qui se révèle évidente au découvreur.

la conflictualisation

La conflictualisation aurait à voir avec la traversée d’un processus qui permet d’élaborer une réflexion à partir des divergences des protagonistes et de les maintenir reliés pour coconstruire une position ouverte à d’autres perspectives.