Accueil

Quel avenir pour l’autorité ?

Deux journées, destinées aux professionnels, ont été consacrées à ce sujet où a été étudiée la résistance non violente comme une approche thérapeutique innovante. Une journée supplémentaire a été organisée à la demande des participants en vue d’approfondir les techniques et les stratégies d’intervention.
Une soirée débat a également été organisée à l’intention des parents.

Dans une société en mutation, poser des limites est et reste un acte contenant et structurant nécessaires à la construction de l’enfant et de l’adolescent. Cet acte ne peut toutefois faire fi de la nécessité de reconsidérer le concept d’autorité. Les enfants et les adolescents aux comportements violents et destructeurs entraînent souvent les parents et les éducateurs dans le piège de l’escalade violente ou de l’impuissance.

La Résistance Non Violente dans une approche thérapeutique développée par le professeurs Haim OMER a prouvé son efficacité dans diverses études et est utilisée dans des contextes d’intervention diversifiés.

La soirée pour les parents a été animée par :
Dr Annik LAMPO
Psychiatre infanto-juvénile,
Chef du Service Psychiatrie infante-juvénile de l’Hôpital Universitaire à Bruxelles (UZB-VUB)
Membre du Conseil d’Administration de BIGV (Belgisch Instituut voor Geweldloos Verzet)

Les journées pour les professionnels ont été animées par :
Dr Annik LAMPO
et Eline SMESSAERT
Psychologue clinicienne
Membre du Conseild’Administration de BIGV (Belgisch Instituut voor Geweldloos Verzet)